Vous êtes ici : Accueil Fiscalité InternationaleActualités

Actualités

  • Lutte contre la fraude et l’évasion fiscales
  • Dispositifs de droit commun
28 septembre 2023

PLF 2024 : vers une nouvelle peine complémentaire allant jusqu’à trois ans de privation de réductions et crédits d’impôt (IR et IFI) en cas de fraude fiscale aggravée

##Métachron

RefsourceT

Nature du texte : L.

Num texte :

Date :

Art :

Date JO :

RefsourceT

Métachron##

L'article 21 du projet de loi de finances pour 2024 prévoit l'instauration d'une peine complémentaire applicable en cas de fraude fiscale aggravée emportant privation du droit d'octroi à réduction d'impôt ou crédit d'impôt en matière d'impôt sur le revenu ou d'impôt sur la fortune immobilière. Cette privation, d'une durée maximale de trois ans, ne concernerait pas les crédits d'impôt octroyés sur le fondement des conventions fiscales en vue de l'élimination des doubles impositions.

Travaux préparatoires (art. 21 du projet de loi)

Dossier législatif Assemblée nationale

1° Projet de loi

ARTICLE 21 :Peine complémentaire de pri...

L'accès à cet article est réservé à nos abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

En savoir plus sur nos abonnements