Vous êtes ici : AccueilFiscalité Internationale n° 2-2020 - Mai 2020

  • Coopération administrative et règlement des différends
10.2

L’utilisation des informations issues de l’assistance administrative internationale

AUTEURS

Les échanges d’informations entre administrations fiscales constituent une véritable mine d’informations qui peuvent être utilisées comme moyens de preuve dans d’autres procédures, notamment judiciaires. Toutefois, l’utilisation de ces informations à des fins non fiscales est particulièrement encadrée et suppose très souvent une autorisation expresse et préalable de l’État à l’origine des informations. Introduction 1. Le développement et l’efficacité des échanges d’informations entre les autorités fiscales a pour conséquence de doter les administrations fiscales d’informations très précises sur les particuliers comme les entreprises. Ces informations sont évidemment utilisées par l’administration fiscale (DGFiP) dans le cadre de sa mission d’établissement de l’assiette, de recouvrement et de contrôle des impôts, comme nous avons pu l’exposer dans le premier volet de cet article1. Mais elles présentent également beaucoup d’intérêt pour d’autres services qui effectuent de… Identifiant Mot de passe Se souvenir de moi     Mot de passe oublié

L'accès à cet article est réservé à nos abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

En savoir plus sur nos abonnements