Vous êtes ici : Accueil Ingénierie PatrimonialeIngénierie Patrimoniale n° 3-2021 - Juillet 2021

  • Aspects internationaux du patrimoine
02.3

Successions et droits musulmans

AUTEUR

  • Hélène PÉROZ
    Professeur à l’Université de Nantes
    Co-directrice du Master Conseil et ingénierie du patrimoine de l’Université de Nantes
    En savoir plus

#Auteur: Hélène¤ PÉROZ

#Qualités: Professeur à l'Université de Nantes

#Qualités: Co-directrice du Master Conseil et ingénierie du patrimoine de l'Université de Nantes

Les successions liées à un droit musulman font l'objet d'une particulière actualité (V. § 2). Si l'inégalité entre les hommes et les femmes retient surtout l'attention (V. § 14), d'autres difficultés se rencontrent comme le privilège de religion connu par certains droits (V. § 8) ou encore le règlement d'une succession lorsque le défunt laisse plusieurs épouses (V. § 10). Cette étude aborde les principales questions relatives aux successions et aux droits musulmans.

Introduction

1. Qu'est-ce que le droit musulman ?1 La réponse n'a rien de simple tant et si bien que certains auteurs considèrent que « le droit musulman n'existe pas »2. Plus précisément, il n'existerait pas un mais des droits musulmans, interprétés différemment selon les écoles de droit coranique3, codifiés et appliqués de manière non uniforme dans les pays musulmans4. La base de ces dro...

L'accès à cet article est réservé à nos abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous

En savoir plus sur nos abonnements